Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Don D'organes
Vous êtes ici : Accueil / MA COMMUNE / INFOS PRATIQUES / Don D'organes / Don d'organes

Don d'organes

De son vivant : consentement

Certains prélèvements peuvent se faire du vivant du donneur tel que le don d'un rein. Ces interventions représentent des risques minimes pour le donneur comparé au bienfait certain pour le receveur.

 

 

Un tel don nécessite le consentement préalable du/des :

  • donneur agé d'au moins 15 ans
  • conjoint ou cohabitant du donneur
  • parents ou représentants légaux du donneur s'il est mineur

 


Après le décès : qui n'a dit mot consent

Le don d'organes en Belgique est régit par une loi (loi du 13 juin 1986), d'application depuis 1987, basée sur le principe de la solidarité présumée. Afin d'accroître le nombre de donneurs potentiels, cette loi explique que toute personne n'ayant pas manifester son opposition de son vivant, est supposée être en accord avec le prélevement d'organes après sa mort.

La loi autoriste maintenant le prélèvement d'organes sur une personne belge ou domiciliée en Belgique depuis au moins 6 mois SAUF SI :

  • la personne en question a exprimé son refus face au prélèvement d'organes et de tissus avant sa mort à son administration communale
  • la famille de la personne en question s'oppose au prélèvement

 

Si vous ne voulez pas faire don de vos organes et tissus après votre mort et pour éviter cette prise de décision à vos proches, vous devez rentrer auprès de votre commune un formulaire reprenant explicitement votre refus. 

Soyez prévenants et faites également part de votre autorisation à votre commune en rendant le même formulaire mais marquant cette fois-ci votre accord.

 

TELECHARGER LE FORMULAIRE DE DON D'ORGANES

 


Les cas ou le prélèvement d'organes est non autorisé

Un médecin ne peut pas prélever vos organes si :

  • Le donneur a fait part de son refus à la commune ou d'une autre manière explicite avant sa mort et pour autant que le médecin en aie été informé

 

Dorénavant (loi du 25/02/2007), la famille du donneur ne peut plus s'opposer à la décision d'accord de prélèvement de ce dernier.

 


Jamais contre de l'argent !

Le don d'organe ne doit pas se faire de manière intéressée et/ou à des fins lucratives. Le donneur (ou sa famille) ne peut donc jamais demander de contrepartie financière ou autre au receveur face au don.

 


Candidat-Receveur

Pour se trouver sur la liste d'attente d'un centre belge de transplantation, le candidat doit :

  • être belge ou domicilié en Belgique depuis au moins 6 mois
  • avoir la nationalité d'un état partageant le même organisme d'allocation d'organes ou y être domicilié depuis au moins 6 mois

 

La place sur cette liste d'attente dépend quant à elle de la gravité et progression de la maladie.

 


Safe In Heaven : votre coffre-fort virtuel

Safe In Heaven vous propose de créer un coffre-fort virtuel destiné à y stocker certaines informations et à les révéler à vos personnes de confiance après votre décès. Ce dispositif permet notament :

  • de gérer vos profils en ligne à la suite de votre décès
  • d'y conserver vos documents importants (testament, dernières volontés et autres)
  • d'y laisser des messages pour vos proches

 

Si vous souhaitez davantage d'informations par rapport à Safe In Heaven, rendez-vous sur le site internet www.safeinheaven.be

 

Site internet "Dernières Volontés"

Dans le but d'être prévenant et de ne pas laisser certaines lourdes tâches à vos proches dans des moments plus que difficiles, le site internet "Dernières volontés" de DELA vous permet d'indiquer vos choix et désirs après votre décès.

 

Cette démarche est entièrement gratuite. Rendez-vous sur le site internet http://www.dela.be/fr/assurance-obseques/dernieres-volontes/introduction

Collaborateur DELA dans la commune: Simon HOUBRECHTS 0497/64.87.78