Accueil

C'est une des grandes fiertés de notre commune : les anciens bassins de la Râperie d'Hollogne constituent aujourd'hui un site de Grand Intérêt Biologique. Reconnu par les milieux scientifiques, il est aujourd'hui visité chaque semaine par de nombreux ornithologues, photographes ou simples promeneurs.

Le site a été construit pour décanter les eaux de lavage des betteraves sucrières de la râperie de Hollogne-sur-Geer. Seize bassins de dimensions différentes ont été creusés en deux zones couvrant 34,5 ha. Les différentes retenues se sont comblées au fil des années, ce qui a donné une mosaïque d’étangs de profondeurs variables et de friches plus ou moins humides. On y trouve une roselière à phragmites et massettes ainsi que des saulaies. Le site est entouré de champs, de prairies bordant le village et de peupleraies.

Tout ce que la Belgique compte d’ornithologues s’accordera pour vous le dire : les décanteurs de Hollogne-sur-Geer, situés non loin de Waremme, sont un paradis pour les oiseaux indigènes et… pour leurs observateurs. Abandonnés depuis peu, les différents bassins de décantation servaient à purifier l’eau en provenance de la râperie de betterave voisine. L’arrêt de l’activité met actuellement en péril l’approvisionnement en eau.

     

Le lieu est intéressant par les différents biotopes fragiles qu’il accueille.
Le système mis en place pour épurer les eaux a mené à la création d’étangs vaseux et d’étangs d’eau claire, ainsi qu’à une évolution des niveaux de l’eau en fonction des saisons.

À l’heure actuelle se côtoient donc des roselières, des plans d’eau à massettes, des bassins bordés de buissons, d’autres aux berges dégagées…
Autant de milieux différents qui permettent à différents types d’oiseaux de se nourrir, de nicher, de se reposer en migration ou d’hiverner.

Pour visiter les bassins, prendre la drève qui démarre rue du Centre à Hollogne sur Geer, à hauteur de la boulangerie. Après quelques minutes de marches, un panneau indicatif sur votre gauche vous guide vers les bassins.