Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Grippe aviaire H5N8 : Informations aux détenteurs particuliers
Sections
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Grippe aviaire H5N8 : Informations aux détenteurs particuliers

 

ADMINISTRATION COMMUNALE DE GEER

Rue de la Fontaine, 1  

4250 Geer

Tél. : 019 58 80 33
Fax : 019 58 70 79

E-mail : info@geer.be

Suivez-nous

❗️ Uniquement sur RDV ❗️

En raison de la crise sanitaire actuelle, nous fonctionnons uniquement sur RDV.

Retrouvez les coordonnées de vos agents communaux ICI.


 

 

 

 

 

Cliquez ICI pour visualiser

le calendrier en pleine page

 

 

 

 

Pour profiter de toutes les fonctionnalités du site, téléchargez

Mozilla Firefox

 

Grippe aviaire H5N8 : Informations aux détenteurs particuliers

Retrouvez ici les mesures à prendre pour contrer la propagation de la grippe aviaire H5N8. Ceci est valable pour les détenteurs particuliers de volailles et d'oiseaux.

 

➡️ Communiqué de presse de l'AFSCA relatif à la grippe aviaire ⬅️

[22/11/2021]

 

 

 

 

Suite à la découverte de la grippe aviaire hautement pathogène chez des oiseaux sauvages en plusieurs endroits de notre pays, différentes mesures de prévention ont été prises qui touchent aussi les détenteurs particuliers de volailles et d’oiseaux partout en Belgique. Les détenteurs particuliers comprennent les familles qui élèvent quelques poulets dans leur jardin, mais aussi les éleveurs de volailles d'ornement et les amateurs d'oiseaux qui détiennent parfois des centaines d'animaux d’ornement, de pigeons de sport ou d’autres oiseaux.

L’objectif des mesures est en premier lieu de protéger au maximum vos animaux contre la grippe aviaire. Cette maladie des oiseaux est très contagieuse, douloureuse et mortelle pour ces animaux. Le virus de la grippe aviaire se transmet facilement par contact avec des oiseaux sauvages ou avec leurs excréments. Les mesures préventives visent à garder les oiseaux sauvages hors de votre poulailler.

 

Quelles sont ces mesures de prévention ?

  • Vous devez confiner ou protéger vos volailles de façon à éviter les contacts avec les oiseaux sauvages. Le confinement peut se faire en enfermant vos animaux dans un bâtiment mais il est aussi possible de les laisser à l’extérieur, si ils se trouvent sur un terrain ou une partie de terrain qui est entièrement fermée au moyen de treillis ou de filets, tant sur les côtés qu’au-dessus. Les mailles du treillis ou du filet peuvent avoir un diamètre maximum de 10 cm de sorte que les oiseaux sauvages de la taille d’un canard ne puissent pas passer au travers. Une toiture étanche n’est pas obligatoire, mais est tout de même recommandée.
  • Vous devez aussi nourrir et abreuver tous vos oiseaux à l’intérieur ou de façon à rendre impossible le contact avec les oiseaux sauvages. En outre, vous ne pouvez pas les abreuver avec de l’eau de réservoirs d’eaux de surface ou de l’eau de pluie accessibles aux oiseaux sauvages.
  • Les ratites et autres oiseaux (pigeons de course, rapaces, oiseaux d'ornement, etc.) ne doivent pas encore être confinés pour le moment.

 

L'AFSCA souligne qu'il n'y a aucun risque en ce qui concerne la consommation de viande de volaille et d'œufs. Vous pouvez donc continuer à utiliser les œufs de vos animaux sans aucun problème !

Pour plus d'informations, vous pouvez toujours consulter le site internet de l'AFSCA (cliquez).

Vous trouverez également sur ces pages une courte vidéo qui souligne l'importance des mesures prises pour protéger vos animaux. Cette vidéo est également accessible directement via le lien :
https://alaloupe.be/vous-voulez-des-volailles-en-bonne-sante-nous-aussi/.